Les soirées d’ouverture et de clôture

SOIRÉE D’OUVERTURE – Mercredi 10 octobre à 20h

Animée par Victor Dekyvère, journaliste et réalisateur
A l’issue de la projection, les spectateurs sont invités à un cocktail offert par la ville de Moulins

En liberté ! est précédé du court métrage :

Il était une fois mon prince viendra de Lola Naymark

2017 / France / 15′ / Offshore
Avec Nina Merisse, Bastien Bouillon et Jacques Boudet

Luna, vingt-sept ans, rêve du prince charmant et de la vie de château depuis l’arrière-boutique de la boulangerie où elle travaille. Dans la même journée, son chemin va croiser une poubelle pleine de billets et un jeune homme qui bégaie. Que faire de nos rêves d’enfants quand on a bientôt trente ans?

En liberté ! de Pierre Salvadori

2018 / France / 1h47 / Memento FIlms
Avec Adèle Haenel, Pio Marmaï, Damien Bonnard, Vincent Elbaz et Audrey Tautou …

Yvonne  jeune  inspectrice  de  police,  découvre  que  son mari, le  capitaine  Santi, héros  local  tombé  au combat, n’était pas le flic courageux et intègre qu’elle croyait mais un véritable ripou. Déterminée à réparer les torts commis par ce dernier, elle va croiser le chemin d’Antoine injustement incarcéré par Santi  pendant  huit  longues  années.  Une  rencontre  inattendue  et  folle  qui  va  dynamiter  leurs  vie à tous les deux.

 

En liberté ! est une comédie burlesque qui a provoqué de grands éclats rires à Cannes et qui promet de faire rire la France entière le 31 octobre et en avant-première à l’ouverture du Festival Jean Carmet.

AVANT PREMIÈRE • Sortie nationale le 31 octobre 2018

SOIRÉE DE CLÔTURE – Mardi 16 octobre à 20h

Animée par Victor Dekyvère, journaliste et réalisateur
A l’issue de la projection, les spectateurs sont invités à un cocktail offert par la ville de Moulins

Pupille de Jeanne Herry

2018 / France / 1h55 / Studiocanal

Avec Sandrine Kiberlain, Gilles Lellouche, Elodie Bouchez, Olivia Côte, Clotilde Mollet, Jean-François Stévenin, Bruno Podalydès, Miou-Miou…

Théo est remis à l’adoption par sa mère biologique le jour de sa naissance. C’est un accouchement sous X. La mère à deux mois pour revenir sur sa décision… ou pas. Les services de l’aide sociale à l’enfance et le service adoption se mettent en mouvement. Les uns doivent s’occuper du bébé, le porter (au sens plein du terme) dans ce temps suspendu, cette phase d’incertitude. Les autres doivent trouver celle qui deviendra sa mère adoptante. Elle s’appelle Alice et cela fait dix ans qu’elle se bat pour avoir un enfant.

Pupille est l’histoire de la rencontre entre Alice, 41 ans, et Théo, trois mois.

AVANT PREMIÈRE • Sortie nationale le 5 décembre 2018