Inscrivez-vous à notre newsletter

Le Jury Jeune Espoir 2017

Découvrez les parcours des cinq comédiens et réalisateurs du Jury Jeune Espoir 2017.

Théo Cholbi

Larry Clark lui offre son premier rôle important dans The Smell of Us. Théo joue ensuite aux côtés de Michel Fau et Catherine Frot dans Marguerite de Xavier Giannoli, Karim Leklou dans Coup de chaud de Raphaël Jacoulot puis interprète le fils de Anne Dorval dans Réparer les vivants de Katell Quillévéré. On le voit aussi dans plusieurs séries comme Virage nord et Un village français. En 2016, il remporte deux prix d’interprétation « Meilleur Jeune Espoir » : l’un au Festival des créations audiovisuelles de Luchon, l’autre, au Festival Jean Carmet à Moulins. En 2017, il tient le rôle masculin principal dans Manon 20 ans de Jean-Xavier de Lestrade, face à Alba Gaia Bellugi et Marina Foïs. En juin dernier, au Festival du film romantique de Cabourg, il remporte, ex-aequo avec son ami Zacharie Chasseriaud, un nouveau prix d’interprétation pour le court métrage Tropique de Marion Defer.

Estéban

Avec sa nonchalance légendaire, sa douce folie et son phrasé unique, Estéban inspire de nombreux jeunes cinéastes de sa génération comme Guilhem Amesland, Vincent Dietschy, Julien Hallard, Vincent Mariette ou Vital Philippot. Depuis La Fille du 14 juillet de Antonin Peretjatko, il nous a fait rire dans L’Effet aquatique de Solveig Anspach et tout récemment Ôtez-moi d’un doute de Carine Tardieu. Estéban a également réalisé Yo ! Pékin, le premier « docu-fiction-film d’action-film de vacances » qui suit son groupe de pop-rappée franco-californien Naive New Beaters en Chine où ils font le buzz et Le Club, un teen-movie mais avec des mamies. Ah et sinon, son signe astrologique chinois est chèvre.

Valérie Leroy

Valérie commence à travailler en tant que comédienne à la télévision et au cinéma. L’envie d’écrire la pousse à entrer à l’Atelier scénario de la Fémis. Son diplôme de scénariste en poche, Valérie réalise Le Grand Bain, produit par Offshore, court-métrage qui a reçu une douzaine de prix et a été sélectionné dans une soixantaine de festivals à travers le monde. Elle a tourné l’année dernière Laissez-moi danser, produit par Offshore, sélectionné aux festivals de Trouville et de Brest cet automne.

Elle travaille actuellement sur l’écriture de son premier long-métrage Les Empereurs développé avec Offshore ainsi qu’à l’écriture d’un moyen métrage Eau Vive développé avec Chaz Production.

Hamza Meziani

Alors qu’il accompagne un ami à un casting, Hamza Meziani se fait repérer par l’assistant de la directrice de casting Youna de Peretti : le film Les apaches de Thierry de Peretti sera présenté à Cannes à la Quinzaine des Réalisateurs 2013. Hamza quitte alors sa Corse natale pour intégrer L’école du Jeu. En 2015, nous le retrouvons devant la caméra de Michel Gondry dans Microbe & Gasoil puis, en 2016, dans Nocturama de Bertrand Bonello, film pour lequel il est présélectionné pour le César du Meilleur jeune espoir. Hamza sera bientôt à l’affiche de Occidental, un film produit et réalisé par Neil Beloufa, présenté en début d’année à Angers et Berlin et de Robin, un téléfilm de Alice Douard, prochainement diffusé sur Arte.

Bref ! Un beau début de carrière sans fausse note.

Solène Rigot

Après avoir été repérée à l’École Nationale des Arts du Cirque de Rosny-sous-Bois, Solène Rigot débute sa carrière avec Delphine Gleize dans La Permission de minuit et les sœurs Coulin dans 17 filles. Elle enchaîne ensuite avec des courts métrages tels que Les fleuves m’ont laissé descendre où je voulais de Laurie Lassalle, Les Filles de Alice Douard ou encore Panda de Anthony Lapia, ainsi que plusieurs longs métrages parmi lesquels La Belle vie de Jean Denizot, Tonnerre de Guillaume Brac et Lulu femme nue de Solveig Anspach. Récemment, on a pu la voir dans Orpheline de Arnaud des Pallières et on la retrouvera prochainement dans Les Filles de Reims, le premier long métrage de Julien Hallard, qui relate l’aventure de la première équipe de football féminine de France.

Carte Blanche Jury Jeune Espoir

Vendredi 13 octobre à 20h30

Une rencontre publique se déroulera à l’issue de la projection des cinq courts métrages qu’ils ont choisi pour se présenter à vous.

Partagez cet article