Carte Blanche à Ao Norte / Carta Branca à Ao Norte

 Les deux films proposés par Ao Norte :

CE CHER MOIS D’AOUT de Miguel Gomes

Sélection Quinzaine des Réalisateurs – Cannes 2009

Titre original : Aquele querido mes de agosto 
- Portugal - 2008 - 2h30 - VOSTF

Au coeur du Portugal montagnard, le mois d’août décuple la population et ses activités. Les gens rentrent au pays, tirent des feux d’artifice, contrôlent les incendies, font du karaoké, se jettent du pont, chassent le sanglier, boivent de la bière, font des enfants. Si le réalisateur et l’équipe du film étaient allés droit au but, résistant à la fête, le synopsis se réduirait à : Ce cher mois d’août suit les relations sentimentales entre le père, la fille et son cousin, musiciens d’un groupe de musique de bal. Amour et musique, donc.

“Le film commence comme un documentaire et se termine comme une fiction. Nous nous rendons compte progressivement de la transition et nous souhaitons voir la suite. Comme dit Godard : le plus intéressant du documentaire, c’est ce qui fait partie de la fiction, et le plus intéressant de la fiction, c’est ce qui fait partie du documentaire” Ao Norte

L’AUTRE MARGE de Luis Filipe Rocha

INEDIT

Titre original : A Outra Margem - 
Portugal/Brésil - 2007 - 1h46 - VOSTF

À la suite du suicide inattendu de son compagnon, Ricardo traverse une si grave dépression qu'il tente de se tuer. Maria, sa soeur qu'il n'a pas vue depuis plus de quinze ans, lui rend visite à l'hôpital à Lisbonne et décide de le ramener au petit village où ils sont nés. Chez Maria, Ricardo rencontre Vasco, son petit neveu atteint du syndrome de Down et avec qui il établit des rapports étroits d'amitié. Grâce à Vasco, il trouve le courage d'affronter José, son père, qui ne lui a jamais pardonné son départ et surtout son homosexualité. Il rencontre également Luisa, l'épouse qu'il a abandonnée le jour avant leur mariage. Lorsque Ricardo apprend que le rêve de Vasco est de devenir acteur, il essaie de convaincre Maria de le laisser partir avec lui à Lisbonne, afin qu'il puisse suivre des cours d'art dramatique. Maria acceptera-t-elle une telle proposition ?

“La stigmatisation de l’homosexualité et le syndrome de Dawn sont des moyens pour nous parler de l’exclusion et la ségrégation dans ce film. Les liens qui se créent entre les personnages nous permettent un autre regard sur le préjugé”. Ao Norte

 

Lien vers la galerie photo

 

 Os dois filmes propostos por Ao Norte:

CE CHER MOIS D’AOUT de Miguel Gomes

Seleção Quinzaine des Réalisateurs – Cannes 2009

Título original: Aquele querido mês de agosto 
- Portugal - 2008 - 2h30 - VOSTF

No coração das regiões montanhosas do Portugal, o mês de agosto decupla a população e suas atividades. As pessoas voltam às suas terras, lançam fogos de artifício, controlam incêndios, fazem karaokê, se jogam da ponte, caçam javali, bebam cerveja, fazem filhos. Se o diretor e a equipe do filme tivessem ido direto ao alvo, resistindo à festa, a sinopses seria reduzida em: Ce cher mois d’août segue as relações sentimentais entre o pai, a filha e o primo, músicos de uma banda de música de baile. Portanto, Amor e música.

“O filme começa como um documentário e acaba como uma ficção. Nós damos conta progressivamente da transição e queremos ver o resto. Como fala Godard: o mais interessante do documentário, é o que faz parte da ficção, e o mais interessante da ficção, é o que faz parte do documentário” Ao Norte

L’AUTRE MARGE de Luis Filipe Rocha

INEDITO

Título original: A Outra Margem - 
Portugal/Brésil - 2007 - 1h46 - VOSTF

Depois do suicídio inesperado de seu companheiro, Ricardo passa por uma depressão tão grande que ele tenta se matar. Maria, sua irmã que ele não vê há mais de quinze anos, o visita no hospital de Lisboa e resolve levá-lo para o vilarejo onde nasceram. Na casa de Maria, Ricardo encontra Vasco, seu sobrinho portador da síndrome de Down e com quem estabelece estreitas relações de amizade. Graças ao Vasco, ele encontra a coragem de enfrentar o José, seu pai, que nunca perdoa sua partida e sobretudo sua homossexualidade. Ele encontra também Luisa, a esposa que ele abandonou o dia antes do casamento. Quando Ricardo soube que o sonho de Vasco era se tornar um ator, ele tenta convencer Maria de deixar-lo ir com ele para Lisboa, para que possa seguir aulas de arte dramática. Será que a Maria vai aceitar esta proposta?

“O estigmatismo da homossexualidade e o síndrome de Down são meios de falar da exclusão e da segregação neste filme. As relações que nascem entre os personagens nos permitam outro olhar sobre o preconceito”. Ao Norte

 

Projet Coopération / Projeto de cooperação

Ce projet, mise en place entre les associations de cinéma Ciné Bocage (Sologne et Bocage Bourbonnais) et Ao Norte (Norte de Portugal), se décline actuellement en quatre points.


L’association ciné Bocage tient à remercier le Conseil Régional d’Auvergne et le Groupement d’Action Locale “Sologne et Bocage Bourbonnais”, qui grâce à leur soutien en ont permis la concrétisation.
Un grand merci également au Transfo qui nous a guidé tout au long de ce projet.


1- Festival Jean Carmet - Moulins, du 7 au 14 octobre 2009

Ciné bocage souhaite donner à ce quinzième festival Jean Carmet une coloration lusitanienne, Carte blanche est donnée Ao Norte :

- projection du film “Ce cher mois d’Août” de Miguel Gomes.
Ao Norte propose l’accompagnement du film par un acteur de la réalisation, Vasco Pimentel, ingénieur du son et acteur.
- projection du film “L’autre marge” de Luis Felipe Rocha
Ao Norte propose l’accompagnement du film par son réalisateur Luis Felipe Rocha.
- Ao Norte propose “Ce cher mois d’Août” de Miguel Gomes comme support à la Leçon de Cinéma. Cette master class sera menée par Nicolas Féodoroff, collaborateur du Festival du Documentaire de Marseille et intervenant en milieu scolaire, lycéens et apprentis au cinéma, et présentée par Fabrice Schuman, Professeur à la Faculté de Braga et animateur de la session "Filmés Falados" aux Rencontres de Viana.

Vasco Pimentel portera témoignage du travail de Miguel Gomes et de la réalisation du film.

En marge du festival, Ao Norte propose le film de Catarina Ruivo, “André Valente”, film que peut proposer l’UDAAR au jeune public.

 

2 - Rencontres de Viana - Viana de Castelo, Norte de Portugal

Carte blanche à l’association Ciné Bocage
Ciné Bocage proposera deux films à l’association Ao Norte, films qui entreront dans la section "Filmes Falados" (films parlés) : un film à destination d’un public adolescent et un film tout public.
Ces films seront choisis de préférence parmi la sélection du 15ème festival Jean Carmet et accompagnés chacun par le réalisateur, un acteur, une actrice (de second rôle ?) ou un technicien.

 

3 - Projet entre les lycées de Marmilhat et de Viana

Ciné Bocage poursuit le contact avec le lycée Louis Pasteur de Marmilhat qui souhaite poursuivre le travail "mémoires d’émigrés" avec une classe de seconde. Ce travail doit aboutir à la réalisation de films par les élèves
Parallèlement Ao Norte encadrait l’an dernier un atelier sur le même sujet avec le lycée "Escola Secundária de Monserrate" et "Escola Secundária de Santa Maria Maior".
Ao Norte étudie la possibilité de reconduire son projet cette année (demande de subventions).
La mise en place d’une plate forme internet est à envisager pour des échanges simples et rapides entre les différentes classes.
Il a pour objet de permettre une rencontre entre les élèves.

 

 

4 - Projet d’une communication internet commune et bilingue

Ao Norte et Ciné Bocage mettent en place sur leurs sites internet respectifs une rubrique bilingue relatant ce projet de coopération et son avancée.
Cette rubrique comprendra dans un premier temps la présentation du projet.
Rapidement elle s’enrichira d’éléments du "festival Jean Carmet" : critiques des films portugais, entretiens avec les invités, éléments de la leçon de cinéma….
Par la suite, elle accueillera d’éléments des "Rencontres de Viana", l’avancée du projet entre les écoles françaises et portugaises…

Cet espace internet sera également le témoin de notre coopération dans les années à venir.

Este projeto, implementado entre as associações de cinema Ciné Bocage (Sologne e Bocage Bourbonnais) e Ao Norte (Norte de Portugal), é constituído atualmente em quatro pontos.


A associação Ciné Bocage gostaria de agradecer o Conselho Regional da Auvergne e o Agrupamento de Ação local “Sologne e Bocage Bourbonnais”, que possibilitaram a concretização, através de seu apoio.
Agradecimentos também ao Transfo que nos orientou ao longo desse projeto.


1- Festival Jean-Carmet - Moulins, de 7 a 14 de outubro de 2009

Ciné bocage deseja dar a este décimo quinto festival Jean-Carmet um tom lusitano, dando Carta branca a Ao Norte :

- Projeção do filme “Ce cher mois d’Août” de Miguel Gomes.
Ao Norte propõe o acompanhamento do filme por um ator da realização, Vasco Pimentel, engenheiro de som e ator.
- Projeção do filme “L’autre marge” de Luis Felipe Rocha
Ao Norte propõe o acompanhamento do filme pelo seu diretor Luis Felipe Rocha.
- Ao Norte propõe “Ce cher mois d’Août” de Miguel Gomes como suporte à Lição de Cinema. Esta máster class será dirigida por Nicolas Féodoroff, colaborador do Festival do Documentário de Marseille e mediador no meio escolar, dos colegiais e aprendizes no cinema apresentado por Fabrice Schuman, Professor na Faculdade de Braga e animador da sessão "Filmes Falados" nos Encontros de Viana

Vasco Pimentel dará um depoimento do trabalho de Miguel Gomes e da realização do filme.

Em margem do festival, Ao Norte propõe o filme de Catarina Ruivo, “André Valente”, filme que a UDAAR pode propor ao público jovem.

 

2 - Encontros de Viana - Viana de Castelo Norte de Portugal

Carta branca para a associação Ciné Bocage
Ciné Bocage proporá dois filmes à associação Ao Norte, filmes que farão parte da seção "Filmes Falados": um filme destinado a um público de adolescentes e um filme para todo público.
Esses filmes serão escolhidos de preferência entre a seleção do 15º festival Jean-Carmet e cada um acompanhado pelo diretor, um ator, uma atriz (coadjuvante ?) ou um técnico.

 

3 - Projeto entre os colégios de Marmilhat e de Viana.

Ciné Bocage continua o contato com o Colégio Louis Pasteur de Marmilhat que deseja prosseguir o trabalho "memórias de imigrados" com uma turma do segundo ano do terceiro grau. Esse trabalho deve resultar na realização de filmes pelos estudantes.
Paralelamente, incluía o ano passado uma oficina sobre o mesmo tema com o colégio "Escola Secundária de Monserrate" e "Escola Secundária de Santa Maria Maior".
Ao Norte estuda a possibilidade de reconduzir seu projeto este ano (pedido de subvenções).
A implantação de uma plataforma internet deve ser considera para intercâmbios simples e rápidos entre as diversas turmas.
O objetivo é um encontro entre os alunos.

 

4 - Projeto de uma comunicação internet comum e bilíngüe

Ao Norte e Ciné Bocage implementam nos seus respectivos sites internet uma rubrica bilíngüe descrevendo este projeto de cooperação e seu avanço.
Esta rubrica incluirá num primeiro tempo a apresentação do projeto.
Rapidamente será enriquecida de elementos do "festival Jean-Carmet": críticas de filmes portugueses, entrevistas com os convidados, elementos da lição de cinema….
Depois, ela acolherá os elementos dos "Encontros de Viana", o avanço do projeto entre as escolas francesas e portuguesas…

Este espaço internet será também testemunha de nossa cooperação nos próximos anos.

 


Photo : Jean-Marc Teissonnier

 

Carte blanche à Ao Norte

Les œuvres audiovisuelles, et le cinéma en particulier, jouent un rôle important dans la formation des identités européennes, tant au niveau des aspects communs partagés dans toute l’Europe qu’au regard de la diversité culturelle qui caractérise nos différentes traditions et histoires. Cependant, en Europe, très peu de films européens sont vus en dehors de leurs marchés nationaux : leur part représente seulement 6%.

L’association Ciné Bocage, attachée au cinéma d’auteur français, aime aussi montrer des films étrangers que ce soit dans le cadre de la Biennale Regards d’Afrique, du Festival Jean Carmet ou des projections hebdomadaires (en 2008, 11 films proposés sur 27 séances étaient d’origine européenne) : Gomorra de l’italien Matteo Garrone, Be Happy de l’anglais Mike Leigh, Promets-moi du serbe Emir Kusturica, It’s a free world de l’anglais Ken Loach, Le silence de Lorna des belges Jean-Pierre et Luc Dardenne etc

Cette année, Ciné Bocage a décidé d’aller plus loin dans son engagement en faveur du cinéma européen et est à l’origine d’une coopération avec le Portugal et plus particulièrement avec son homologue dans la région Norte : l’association Ao Norte qui organise chaque année « Les Rencontres de Viana ».

Longtemps le cinéma portugais a été représenté par Pedro Costa et précédemment par les cinéastes de la Nouvelle Vague des années 60 comme Manoel de Oliveira, João César Monteiro et Paulo Rocha.

Aujourd’hui, de jeunes auteurs émergent enfin, se débrouillent avec très peu de moyens mais jouissent d’une grande liberté d’expression et se permettent de faire un cinéma d’auteur joyeux !

Les deux films proposés par Ao Norte :

Sélection Quinzaine des Réalisateurs – Cannes 2009

CE CHER MOIS D’AOUT de Miguel Gomes

Titre original : Aquele querido mes de agosto
Portugal – 2008 – 2h30 –VOSTF

Au coeur du Portugal montagnard, le mois d’août décuple la population et ses activités. Les gens rentrent au pays, tirent des feux d’artifice, contrôlent les incendies, font du karaoké, se jettent du pont, chassent le sanglier, boivent de la bière, font des enfants. Si le réalisateur et l’équipe du film étaient allés droit au but, résistant à la fête, le synopsis se réduirait à : Ce cher mois d’août suit les relations sentimentales entre le père, la fille et son cousin, musiciens d’un groupe de musique de bal. Amour et musique, donc.

INEDIT

L’AUTRE MARGE

 

de Luis Filipe Rocha
Titre original : A Outra Margem
Portugal/Brésil – 2007 – 1h46 – VOSTF

À la suite du suicide inattendu de son compagnon, Ricardo traverse une si grave dépression qu'il tente de se tuer. Maria, sa soeur qu'il n'a pas vue depuis plus de quinze ans, lui rend visite à l'hôpital à Lisbonne et décide de le ramener au petit village où ils sont nés. Chez Maria, Ricardo rencontre Vasco, son petit neveu atteint du syndrome de Down et avec qui il établit des rapports étroits d'amitié. Grâce à Vasco, il trouve le courage d'affronter José, son père, qui ne lui a jamais pardonné son départ et surtout son homosexualité. Il rencontre également Luisa, l'épouse qu'il a abandonnée le jour avant leur mariage. Lorsque Ricardo apprend que le rêve de Vasco est de devenir acteur, il essaie de convaincre Maria de le laisser partir avec lui à Lisbonne, afin qu'il puisse suivre des cours d'art dramatique. Maria acceptera-t-elle une telle proposition ?

 

Ciné-Concert autour du Portugal

SAMEDI 10 OCTOBRE A 19H00 AU THEATRE DE MOULINS

Un film...

CAPITAINE D’AVRIL

Titre original : Capitaes de abril
de Maria de Medeiros
Espagne / Italie / Portugal / France – 2001 – 2h00 – VOSTF

Au Portugal, dans la nuit du 24 au 25 avril 1974, la radio diffuse une chanson interdite : "Grândola". Il pourrait s'agir de l'insoumission d'un journaliste rebelle ; c'est en fait le signal programmé d'un coup d'état militaire qui changera la face de ce petit pays et le destin d'immenses territoires en Afrique. Au son de la voix du poète José Afonso, les troupes insurgées prennent les casernes. A trois heures du matin elles marcheront sur Lisbonne. Peu après le triste putsch militaire au Chili, la Révolution Portugaise se distingue par le caractère aventureux, mais aussi pacifique et lyrique de son déroulement.

...suivi d'un concert

MARIA PEREIRA

FADO DE LISBONNE

« Le fado est empreint de nostalgie, la « saudade ». Il exprime à la fois un bonheur dont on souffre et un malheur dont on jouit ». Maria Pereira

Qui n’a jamais succombé aux charmes du fado, ce « blues du Portugal » ?

« Fado » est un mot intraduisible qui embrasse la vie, son sel, ses pulsations (et pulsions) d'énergie, son mouvement, ses états d'âme, joie, mélancolie, révolte et dépression comprises.

Maria Pereira, fadiste réputée est née au Portugal. Arrivée en France à l'âge de 20 ans, ce n'est que plus tard qu'elle décide de « retourner aux sources de ma culture avec le fado, une musique typiquement portugaise, née dans les quartiers populaires de Lisbonne ».

Accompagnée de Jacques Peteul (guitare portugaise à 12 cordes) et Joël Flambard (guitare classique), Maria Pereira interprète ses propres compositions ainsi que des classiques du fado qu’elle prend soin de résumer afin que le public qui ne parle pas portugais entre dans l’histoire des chansons.

Ce soir, Maria Pereira rend également un hommage à la plus grande voix du répertoire portugais : Amália Rodrigues.

Tarifs

6 euros plein tarif
5 euros tarif réduit

Réservation conseillée auprès de Ciné Bocage
au 04 70 46 35 99