Inscrivez-vous à notre newsletter

Les Ciné-Apéros

Le Jury Second Rôle à l’honneur

Chaque membre du Jury Second Rôle propose un film dans lequel il a joué et/ou qu’il a réalisé ! Chaque projection est suivie d’une rencontre publique et se prolonge, pour plus de convivialité, autour d’un verre de Saint-Pourçain.

Une comédie française loufoque, pleine de charme et de répliques savoureuses.

Ôtez-moi d’un doute de Carine Tardieu
France / 2017 / 1h40 / SND
Avec François Damiens, Cécile de France, Guy Marchand, André Wilms, Alice de Lencquesaing…

Erwan, inébranlable démineur breton, perd soudain pied lorsqu’il apprend que son père n’est pas son père. Malgré toute la tendresse qu’il éprouve pour l’homme qui l’a élevé, Erwan enquête discrètement et retrouve son géniteur : Joseph, un vieil homme des plus attachants, pour qui il se prend d’affection. Comme un bonheur n’arrive jamais seul, Erwan croise en chemin l’insaisissable Anna, qu’il entreprend de séduire. Mais un jour qu’il rend visite à Joseph, Erwan réalise qu’Anna n’est rien de moins que sa demi-sœur. Une bombe d’autant plus difficile à désamorcer que son père d’adoption soupçonne désormais Erwan de lui cacher quelque chose…

Jeudi 10 à 18h

En présence de
Alice de Lencquesaing

On rit beaucoup dans ce film déjanté avec ses trois comédiens irrésistibles.

Apnée de Jean-Christophe Meurisse
France / 2016 / 1h19 / Shellac
Avec Céline Fuhrer, Thomas Scimeca, Maxence Tual…

Céline, Thomas et Maxence marchent toujours par trois. Comme la trilogie de la devise républicaine. Ils veulent se marier, une maison, un travail, des enfants sages et manger tous les jours des huîtres. Insoumis et inadaptés à une furieuse réalité économique et administrative, ils chevauchent leurs quads de feu et traversent une France accablée, en quête de nouveaux repères, de déserts jonchés de bipèdes et d’instants de bonheur éphémère.

Vendredi 11 à 18h

En présence de
Thomas Scimeca

Ce film totalement barré est un ovni surréaliste. C’est du cinéma belge, et du meilleur.

Je me tue à le dire de Xavier Seron
Belgique / 2016 / 1h40 / Happiness Distribution
Avec Jean-Jacques Rausin, Myriam Boyer, Serge Riaboukine, Fanny Touron, Franc Bruneau…

Michel Peneud va mourir. Comme vous, comme moi, et comme sa mère, sauf que sa mère, c’est son médecin qui le lui a dit. Alors elle a décidé de vivre. Et vivre pour la maman de Michel Peneud, ça veut dire nourrir ses chats, boire du mousseux comme si c’était du champagne, et aimer Michel. Mais cet amour, Michel le trouve parfois un peu encombrant. À tel point qu’il semble soudain développer des symptômes très proches de ceux de sa mère. Et si Michel avait lui aussi un cancer du sein ?

Samedi 12 à 18h

En présence de
Jean-Benoît Ugeux

Cette adaptation libre du roman Voyage du père de Bernard Clavel offre à Roschdy Zem, l’un de ses plus beaux rôles au cinéma.

Ma fille de Naidra Ayadi
France / 2018 / 1h20 / Mars Films
Avec Roschdy Zem, Natacha Krief, Darina Al Joundi…

Hakim et Latifa ont fui la guerre civile algérienne au début des années 90. Ils vivent depuis dans le Jura, avec leurs deux filles : Nedjma 14 ans, et Leïla, l’aînée, partie suivre ses études de coiffure à Paris. Trois jours avant Noël, Nedjma reçoit un SMS laconique de sa grande sœur. Elle ne pourra pas venir les rejoindre pour les fêtes, prétextant une nouvelle fois une surcharge de travail… Latifa s’en prend à Hakim et le pousse à aller chercher Leïla. Nedjma viendra avec lui, ils en profiteront pour découvrir Paris. À leur arrivée dans le salon de coiffure, ils apprennent que Leila n’y a en réalité jamais travaillé. C’est le voyage d’un père qui commence, dans Paris, une nuit, jusqu’à l’aube…

Dimanche 13 à 18h

En présence de
Naidra Ayadi

«Un film délicieux, littéraire et sensuel, sacré et profane. »

Télérama

Un violent désir de bonheur de Clément Schneider
France / 2018 / 1h15 / Shellac
Avec Quentin Dolmaire, Grace Seri, Francis Leplay, Franc Bruneau, Vincent Cardona

1792, au cœur de la Révolution Française. Isolé dans l’arrière- pays montagneux, loin de l’épicentre des événements, le couvent du jeune moine Gabriel est occupé et réquisitionné comme caserne par une troupe de soldats révolutionnaires et la jeune femme silencieuse qui les accompagne : Marianne.

Une cohabitation forcée entre moines et soldats s’ensuit, qui ne laisse pas Gabriel indifférent aux idées nouvelles.

Lundi 14 à 18h

En présence de
Francis Leplay

Partagez cet article